"Les Grèves" 1er cru de Beaune 2017

Le Millésime

Le millésime 2017 au Domaine de Montille a débuté avec un printemps très rude. Les vignobles sur les pentes ont résisté aux gelées, contrairement à 2016 où elles ont touché le vignoble de manière atypique, inégale, et principalement les blancs en coteau. Le printemps 2017 a concentré le froid dans les parcelles du bas, dans leurs parcelles de bourgogne. Ces pertes sont généralement considérées comme acceptables comparées à celles dramatiques de 2016.

Les rouges 2017 sont d’une grande fraicheur de fruit, avec des notes de framboise, fraise et autres fruits rouges y compris la griotte, avec une touche florale et d’épices venant essentiellement de la vendange entière. La bouche est ample, éthérée, le fruit croquant et légèrement acidulée. Les tanins sont très bien intégrés dans le fruit avec une trame plutôt légère, et un grain soyeux comparable aux millésimes 2010 et 2002. Ce qui nous étonne et nous réjouit, c'est la salinité  très présente tant dans nos blancs que dans  nos rouges, fait assez rare. L'équilibre entre le fruit et la structure nous a permis de travailler avec des pourcentages de vendanges entières  assez élevés sur beaucoup de cuvées.

2017, grâce à la qualité des tannins et le profil des vins en général, est particulier, dans la mesure où les vins seront agréables à déguster aussi bien tôt (surtout pour les crus de Beaune, Volnay, Pommard) ou bien après une garde d’une dizaine d’années (surtout Corton et Côte de Nuits). C’est assez rare et mérite d’être mentionné.

En blanc, c’est un grand millésime, cristallin, d’une belle complexité aromatique mêlant l’aubépine, les fleurs blanches et les agrumes. Des vendanges assez précoces, commencées le 29 août nous ont permis de préserver la fraicheur et la tension du millésime. La texture est fluide, les bouches sont amples, profondes et salines. Il se rapproche plus du 2014, 2007 que des derniers millésimes mais sera à mon avis, prêt plus tôt (3 à 7 ans) même si ces vins sauront s’épanouir avec le temps.

Notes de dégustation (Traduction)

Le Beaune Grèves 1er Cru 2017 a un bouquet harmonieux avec des arômes amples de confiture de cerises, de fraises et de framboises, un soupçon de vanille en arrière-plan. La bouche est moyennement corsée avec des tanins granuleux, un peu plus compact que les Perrières et avec plus de circonférence vers la finale. Il faut lui donner le temps de vieillir en bouteille parce que c’est un beau Grèves Beaune.

Par Neal Martin, janv-19                     score 91-93           drinking date 2022-2033

 

Imprimer