"Les Rugiens-Bas" 1er cru de Pommard 2007

Le millésime

Pour nous qui aimons les vins frais et toniques avec des degrés d'alcool bas et des bonnes acidités, une maturité aromatique et phénolique aboutie, nous attendions ce millésime depuis longtemps ! Les mois chauds et secs d'avril et mai laissait augurer des vendanges très précoces, fin août, mais le temps change, fraîcheur et pluie s'installent et perdurent durant l'été. Il nous faut alors repousser la date de vendanges, car c'était, comme souvent, une des clefs de la réussite du millésime et il ne fallait pas se précipiter. Nous avons commencé la toute fin d'août avec les rouges, interrompu pendant quelques jours et repris avec les blancs.

Les rouges expriment des nez très frais, vibrants aux arômes de fruits rouges (framboise /groseille) avec aussi des notes florales. Nous avons fait le choix de laisser beaucoup de vendanges entières (entre 50 et 100% sur les crus), car la qualité de la matière première était là ; les bouches sont pleines, charnues et généreuses. On retrouve l'intensité vibratoire du nez ; les tannins sont fins, soyeux, intégrés au fruit, ils donnent une sensation d'équilibre et de fraîcheur qui persiste jusqu'à une finale très minérale.

Notes de dégustation

- (70% stems). This is also quite airy and cool with lilting red pinot fruit and a stone and iron component that is slightly less elegant than that of the Pézerolles and leads to focused, powerful and firmly muscled flavors that possess beautiful detail and good power despite not being especially concentrated or big-bodied. Moreover, while not at all forward, the finish is less youthfully austere than usual with the barest hint of warmth. Lovely. Tasted: Apr 01, 2009 (91-93)/2014+- Comments: Sweet spot Outstanding  - Allen MEADOWS' – BURGHOUND

-Bright red. Complex, soil-driven aromas of plum, redcurrant, tobacco, iron and smoke. Silky, supple and fine-grained; much less expressive in the mouth than the Taillepieds and yet it offers an unusually pliant texture for young Rugiens. Notes of violet and spice provide lift. This very reticent wine will have much more to say with five years of cellaring. I'm not convinced that the 2008 version will match this. 92   -  By Stephen TANZER

Imprimer