Monthelie 2014

Le millésime

Tout commençait bien, le printemps était beau et sec, le débourrement avait été précoce, donnant à la végétation un peu d’avance sur le calendrier habituel, lorsqu’elle arriva, la grêle, pour la troisième année consécutive, le 28 Juin 2014. Encore une fois les villages de Volnay, Pommard, Beaune et Meursault furent les plus touchés, avec des pertes très variables selon les parcelles mais avoisinant les 50%.

Comme après chaque grêle, la vigne entra dans une dormance de récupération pour n’en sortir que deux à trois semaines plus tard, en ayant perdu une bonne partie de son avance végétative du début de saison. L’été, frais, ne sembla pas arranger cet état de fait, mais les conditions idéales de la fin août et du début de septembre permirent d’attaquer sereinement les vendanges le 12 septembre. La faible quantité de raisin sur pieds, l’absence de jours de pluie et la relative homogénéité des maturités nous permit de rentrer l’ensemble des raisins sur un peu plus d’une semaine.

Contrairement à 2013 dominé par le fruit, 2014 est un millésime de rouges structurés. Bien que le millésime ait été frais, les vins présentent une belle maturité et chair plaisante. Le vent du nord qui a soufflé en fin de saison nous a offert des fruits très sains autorisant l’utilisation d’une bonne proportion de vendange entière, conformément à l’esprit du domaine.

Notes de Dégustation

An expressive and notably floral nose offers up notes of plum, violet and plenty of earth. There is good richness to the very round and pliant middle weight flavors that possess a velvety mouth feel, all wrapped in a mildly rustic finale. This is clearly meant to be enjoyed young and with limited sulfur I would strongly recommend that it be drunk as soon as it's released.

Score: 88 Tasted: Apr 15, 2016 Drink: 2017+ Issue: 62

Allen Meadows, Burghound

Imprimer